MARSHALL (PLAN)


MARSHALL (PLAN)
MARSHALL (PLAN)

MARSHALL PLAN

Le 5 juin 1947, dans un discours à Harvard, le secrétaire d’État George C. Marshall propose un plan qui porte son nom. La situation économique et politique de l’Europe étant instable, les États-Unis, dit-il en substance, ne sauraient demeurer indifférents; leurs intérêts sont en jeu. La politique américaine n’est dirigée «contre aucune doctrine ni aucun pays, mais contre la faim, la pauvreté, le désespoir et le chaos». Washington propose, en conséquence, de fournir aux Européens les dollars dont ils ont besoin, à condition qu’ils déterminent eux-mêmes leurs besoins et assurent la répartition des crédits américains.

Cette proposition, généreuse et intéressée à la fois, fait suite à l’exposition de la doctrine Truman, qui date du 12 mars 1947 et vise à secourir les gouvernements grec et turc menacés par la «subversion communiste». Pourtant, elle s’adresse à tous les pays européens, y compris l’Union soviétique. Moscou semble hésiter; puis, à la fin de juin, à la Conférence de Paris, Molotov fait connaître le refus de son gouvernement. L’U.R.S.S. n’admet pas que les nations qui font partie de sa sphère d’influence puissent exprimer une opinion divergente de la sienne et contraint la Tchécoslovaquie et la Pologne à refuser à leur tour. En rejetant fermement le retour à l’isolationnisme, en se proposant de «remettre économiquement l’Europe sur ses pieds», les États-Unis s’efforcent de réactiver le commerce international, dont ils ont besoin, et de porter secours aux Européens, qui manquent de denrées alimentaires, de produits industriels, de combustibles et d’argent. Ils veulent aussi les préserver du danger communiste: 1947 marque la rupture des partis communistes français et italien avec les coalitions au pouvoir. Le plan n’en contribue pas moins à accélérer la coupure en deux blocs du vieux continent.

Seize pays européens se réunissent à Paris au cours de l’été 1947 pour répondre à l’invitation du secrétaire d’État américain. De leurs délibérations naîtront un programme commun et une organisation nouvelle, l’O.E.C.E., fondée le 16 avril 1948. Du 3 avril 1948 au 31 décembre 1951, douze milliards de dollars seront fournis par les États-Unis (5/6 sous forme de don, 1/6 sous forme de prêt); 26 p. 100 iront à la Grande-Bretagne, 23 p. 100 à la France (2 800 000 dollars). L’aide Marshall sera relayée par une aide militaire, puis fusionnera avec elle.

Malgré ses conséquences politiques (rupture entre l’Europe occidentale et l’Europe de l’Est), le plan Marshall a permis à l’Europe occidentale de retrouver le chemin de la prospérité et d’entreprendre ses premiers efforts vers l’unification.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marshall plan — 1947, named for its initiator, George C. Marshall (1880 1959), U.S. Secretary of State 1947 49 …   Etymology dictionary

  • Marshall Plan — Labeling used on aid packages The Marshall Plan (officially the European Recovery Program, ERP) was the large scale American program to aid Europe where the United States gave monetary support to help rebuild European economies after the end of… …   Wikipedia

  • Marshall-Plan — Offizielles Logo, welches bei Hilfsprojekten des Marshallplans verwendet wurde Aufbau in West Berlin mit Hilfe des Marshallplans, nach 1948 …   Deutsch Wikipedia

  • Marshall Plan — Offizielles Logo, welches bei Hilfsprojekten des Marshallplans verwendet wurde Aufbau in West Berlin mit Hilfe des Marshallplans, nach 1948 …   Deutsch Wikipedia

  • Marshall Plan — 1. See European Recovery Program. 2. Informal. any comprehensive program for federally supported economic assistance, as for urban renewal. * * * (1948–51) U.S. sponsored program to provide economic aid to European countries after World War II.… …   Universalium

  • Marshall Plan —    Although political stability came on the whole easily to post–World War II Austria, the country’s economy recovered more slowly. It was not until 1948 that food rationing came to an end. The division of Austria into zones of occupation made… …   Historical dictionary of Austria

  • Marshall Plan — The U.S. sponsored program implemented following the Second World War to aide European countries that had been destroyed as a result of the war. The Marshall Plan was laid out by U.S. Secretary of State George Marshall during an address at… …   Investment dictionary

  • Marshall Plan — /ˈmaʃəl plæn/ (say mahshuhl plan) noun a plan for aiding the economic recovery of European countries after World War II, originated by George C Marshall in 1947. Later called European Recovery Program. Also, Marshall Aid …   Australian English dictionary

  • Marshall, plan — ► HISTORIA Proyecto de restauración económica de Europa basado en la concesión de un crédito estatal estadounidense a los países de Europa occidental después de la Segunda Guerra Mundial. * * * (1948–51) Programa patrocinado por EE.UU. para… …   Enciclopedia Universal

  • Marshall-Plan — D✓Mạr|shall|plan, Mạr|shall Plan [...ʃ..., auch ma:ɐ̯ʃl̩... ], der; [e]s <nach dem amerikanischen Außenminister G. C. Marshall> (amerikanisches Hilfsprogramm für Westeuropa nach dem 2. Weltkrieg) …   Die deutsche Rechtschreibung


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.